• Télévision Locale en France

    Selon Médiamétrie, lors d’un communiqué sur l’audience des tv locales (de septembre 2010 à juin 2011), environ 8 millions d’individus regardent les chaînes de tv locales.
    Tous les jours, 690 400 téléspectateurs regardent une chaîne locale, pendant environ 36 minutes. Certaines grandes chaînes comme M6 ou Fr3 ont compris que les éditions locales pouvaient faire augmenter leurs audiences, donc ils ont développé des décrochages locaux de leur chaîne ; les journaux télévisés locaux par exemple.
    Comme on l’a vu lors de notre exposé, les télés locales se sont développées grâce au passage de la télévision à la TNT. Avant cela, les chaînes de télévision locales n’étaient pas développées. Ci dessous, les deux cartes de la France illustre bien l’évolution des tv locales entre 2006 et 2010. On remarque qu’en 2010 le nombre de tv locales a très largement augmenté.

    Selon Médiamétrie, lors d’un communiqué sur l’audience des tv locales (de septembre 2010 à juin 2011), environ 8 millions d’individus regardent les chaînes de tv locales.
    Tous les jours, 690 400 téléspectateurs regardent une chaîne locale, pendant environ 36 minutes. Certaines grandes chaînes comme M6 ou Fr3 ont compris que les éditions locales pouvaient faire augmenter leurs audiences, donc ils ont développé des décrochages locaux de leur chaîne ; les journaux télévisés locaux par exemple.
    Comme on l’a vu lors de notre exposé, les télés locales se sont développées grâce au passage de la télévision à la TNT. Avant cela, les chaînes de télévision locales n’étaient pas développées. Ci dessous, les deux cartes de la France illustre bien l’évolution des tv locales entre 2006 et 2010. On remarque qu’en 2010 le nombre de tv locales a très largement augmenté.

     Télévision Locale en France en 2006Télévision Locale en France en 2010
    <!--[if !supportLineBreakNewLine]-->

     

     

    I. La typologie des TV locales.

    Ce qu’il faut retenir ici, c’est qu’il y a différent types de télévisions locales. Les principales différences sont:

    - le mode de diffusion (TNT, câble, web, satellite) pour plus d’information sur les différents types de diffusion voici un lien qui redirige vers un pdf énumérant le type de diffusion pour chaque télévision locale. http://www.tlsp.fr/IMG/pdf/CART_TVL_TLSP_Legende-2.pdf
    - le système juridique (souvent les télévisions locales sont des associations, mais il arrive aussi qu’elles soient une société et donc dirigé par une ou plusieurs personnes)
    - la portée des télévisions c’est à dire qu’elles couvrent une localisation différente. Il y a des télévisions qui couvrent uniquement la ville, le département, ou la région. Il existe aussi ce qu’on appelle les décrochages des télévisions nationales.

     

    Télévision Locale en France

    Quelques logos de TV locales Françaises.

     

    Le point commun de toute ces télés est le caractère social qu’elles semblent prôner. En effet, les télévisions locales sont créées par des acteurs locaux à destination de la population locale. Elles renforcent donc le lien social entre les téléspectateurs qui semblent se reconnaitre. Certaines font mêmes du téléspectateur, un acteur de la chaine, en proposant des programmes qui le mette en scène. C’est le cas des télévisions locales participatives ou des télévisions étudiantes par exemple.

     
    II. Le développement des télévisions locales.


    1) Les facteurs de sous développement des tv locales

     

    Michel Boyon s'exprime sur les effets de la crise économique sur les télévisions locales en France 

     

     

    A la fin de l’année 1999, le CSA rédige un petit bilan de la télé locale. Ce qui en ressort : il existe 5 chaînes et 3 sont en cours de réalisation. La diffusion de ces chaînes est limité et leur budget très serré.

    a) Manque de ressource publicitaire

    Le CSA soulève un problème. En effet la publicité et le parrainage est limité. Et certaine télés locales viennent à enfreindre certaines règles par manque de moyens économiques.

    Par exemple, Télé Toulouse aurait diffusé une émission de télé-achat en dehors des horaires fixés par le CSA. Pour chaque problème des mesures sont prises par le CSA. Tous les ans, le CSA fait un rapport sur l’année précédente, énumère ce qui n’a pas été respecté dans un rapport, puis ensuite sanctionne (en cas de non-respect).
     

    Les télévisions locales, n’attire pas les mêmes annonceurs que les télés commerciales nationales. Souvent les annonceurs sont sociétés locales, par exemple on peut retrouver des publicités de supermarché du coin. Donc forcément, ils n’ont pas le même budget que les firmes transnationales qui diffusent des publicités sur les chaînes nationales.

    b) Les contraintes techniques


    En 2001, suite à un colloque le CSA tente d’expliquer le sous développement des télé locales. Dans ce rapport on retrouve plusieurs arguments. Si les télé locales se font rares sur les ondes hertziennes c’est que les autorisations sont émises par le CSA, après l’étude de la candidature d’une chaîne, et que le CSA pose beaucoup de contraintes.
    Le rôle du CSA: “L’action du CSA en faveur de la télévision locale, doit prendre en compte la réalité économique. (…) Notre activité dépendra en effet des contenus proposés par les opérateurs locaux, des supports utilisés et des synergies, des partenariats tissés entre les différents acteurs concernés”.
    => l’étude du CSA est très poussé, et il ne veux pas signé d’autorisation si les propositions ne sont pas économiquement viable.

     

    c) —Les décrochages régionaux de télé nationales

     

    Emissions Locales à succès sur FR3



    Les télévisions nationales comme France 3 ont très vite compris que l’aspect régional était important. Donc dès 1975 Fr3, développe des directions régionales.



    Aujourd’hui les décrochages, du moins sur Fr3 ne se limitent plus seulement aux éditions des journaux tv, mais ils essayent de dvp un maximum l’aspect régional, notamment dans ses fictions (plus belle la vie).François Gilbeau le directeur de France 3, va plus loin, il veut augmenter ses programmes régionaux de 25%.

     

     

    Sur l'image ci-contre, on voit bien que les émissions à succès de Fr3 sur la période de Juillet, sont des émissions à caractère locales.  <!--[endif]-->



     

     

     

    2) les conditions de réussites des tv locales

     

    En 2003, Michel Boyon explique que “ le paysage de la TNT sera donc certainement favorable aux télévisions locales, mais uniquement lorsqu’elle sera largement déployée sur le territoire. Le meilleur moment pour le lancement de nombreux projets sera celui des phases finales du déploiement de la TNT, où les émetteurs en service permettront une desserte adaptée aux usages locaux, et où beaucoup de téléspectateurs seront équipés de décodeurs.”

     


    Selon le CSA, il faudrait développer se qu’on appelle communément  le “must carry”.

    Définition du must carry par le CSA :
    on appelle le ‘must carry’ l’obligation pour un distributeur de services pas câble (un câblo-opérateur tel Noos ou NCNuméricable) ou par satellite (par exemple, TPS ou Canalsatellite) de reprendre certains services”
    C’est à dire que les distributeurs sont obligés de reprendre certaines chaînes, et ces chaînes sont obligées d’accepter.

     

    Application Alsace 20

     

     

     

    Les chaînes de télévision locales n’attendent pas que les autorités prennent des décisions pour developper le secteur. Elles cherchent des alternatives à la télévision traditionnelle. Comme Alsace 20 qui a lancé une application pour Ipad, pour que les utilisateurs puissent regarder la chaîne quand ils le souhaitent.

     

     

     

    III. Exemple d'une télévision locale

     

    Télé Grenoble

    J’ai choisi Télé Grenoble Isère simplement par affinité personnelle.

    Slogan : « votre télé au cœur des Alpes »


    C’est donc une chaîne de télévision généraliste locale privée.  Elle est très récente puisqu’elle a été crée le 20 Octobre 2005.


    Historique :
    En 2002, Jacques Rosselin, fondateur de l’hebdomadaire Courrier International, Emmanuel des Moutis fondent Antennes Locales pour développer un réseau de chaînes locales avec l’aide de la fondation Berlys (Pierre Bergé). En 2004, Antenne locale sera achetée par le  Groupe Hersant Média. C’est ce projet qui donne lieu a la création de Télégrenoble. En 2007, les deux fondateurs revendent leurs parts au groupe. Antenne locale sera détenu a 100% au groupe Hersant.
    Il faudra attendre 2010, le 1er avril 2010, le directeur général Gérard Balthazard et le rédacteur en chef Thibault Leduc ont racheté la chaîne au Groupe Hersant Media

     
    Capital: 
    de 101 700 euros détenue par le directeur général, le rédacteur en chef et une dizaine de chefs d'entreprises isérois

     
    Diffusion:
    par câble et  satellite, adsl (numéricable, alice box, freebox tv et sfr). Elle était diffusée par des canaux hertzien jusqu’au passage au tout numérique.
    24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, sur un bassin de population d'environ un demi million d'habitants dans les agglomérations Voironnaise et Grenobloise de manière générale.

    Programmes: des programmes qui concernent essentiellement la région.
    Cap Info : Le JT de Grenoble et son agglo.
    Eco à l'affiche : dessous de l'économie iséroise.
    Faites comme chez vous : Personnages insolites, champions en tout genre, coups de cœur... Chaque semaine découvrez des isérois qui ont des choses à dire.
    Rhône-Alpes Rendez-vous : À la découverte touristique de notre région.

     

     

    Ci-dessous, une vidéo qui montre une facette très présente au sein des télévisions locales : le lien social et la participation de la population. On y voit des habitants de Grenoble filmés dans la rue. Le concept mis en place par TéléGrenoble était simple : A l’intersection de plusieurs bars, en centre ville, il y avait un horodateur et chacun pouvait participer par tranche de 30 secondes, et le lendemain la chaîne diffusait les enregistrements. Cette émission a connu un franc succès, mais n’est plus diffusée suite aux changements éditoriaux en 2010. 

     


     

    Aline


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :