•  

    Parlons foot, mais parlons bien… 


    Dans la vie, il y a ceux qui sont passionnés par le sport, et ceux qui le sont moins. Parmi les passionnés, il y a le footeux actif, le passif (une télévision, un abonnement au pack Canal+, un autre pour les packs de bières, quelques pizzas et le tour est joué), et les autres… ceux qui estiment que le football prend trop de place dans la société et qui aimeraient voir d’autres disciplines mises à l’honneur.


    Les Bleus sans les yeux...Les Bleus sans les yeux...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans tous les cas, personne n’y échappe. Le foot est partout, en France comme ailleurs. Véritable facteur d’intégration pour beaucoup, véritable mine d’or pour une poignée d’acteurs avides de pouvoir, peut importe la façon dont on en parle mais c’est un sujet que l’on peut rarement éviter dans les conversations.

    Une nouvelle année vient de commencer, alors est-ce vraiment nécessaire de revenir sur celle qui vient de s’achever ? Si cela peut ouvrir quelques esprits, alors oui !

     

    Oui, le football français se porte à merveille


    2010, c’est fini ! Ce fut une grande année footballistique, même si côté bleu-blanc-rouge, on préfèrerait l’oublier. La Coupe du monde Sud-Africaine s’est achevée le 11 juillet, à Johannesburg, voyant la « Roja » remporter son premier titre mondial après 80 ans d’attente. 

    Pendant que les Espagnols n’arrêtaient de se pavaner pour ce premier sacre, nous autres français avons été contraints de suivre la mauvaise sitcom de notre équipe nationale, épisode par épisode, et les journalistes se sont fait un plaisir d’en faire des tonnes et des tonnes. Dans les médias, « L’affaire Anelka », « Les mutins de Knysna », et « Le fiasco des Bleus » ont raisonné plus fort que les Vuvuzelas, et c’est un souvenir amer que la France gardera de ce mondial, de Raymond Domenech et de sa horde d’enfants gâtés.


     

    Les Bleus sans les yeux...

     

     

    Pourtant, alors que cette histoire ne cessait d’entacher notre paysage médiatique, dans l’ombre de cette mascarade, d’autres Bleus ont fièrement mouillé le maillot pour honorer nos couleurs… Alors maintenant que la tornade footballistique est passée, et que l’image de la FFF est bafouée, n’est-ce pas le moment de regarder du bon côté ?

     

    Football et handicap

     

    Ils n’ont pas le même salaire, mais ils ont la même passion ! A tous ceux qui l’ignorent encore, le football français se porte bien, et ce sont nos sportifs handicapés qui relèvent le niveau. Football adapté (à destination des handicapés mentaux) ou football handisport, il existe des joueurs français qui vont à l’entraînement sans faire de caprices, qui travaillent et remportent des titres.

     

    Le football pour les sourds, le football pour aveugles (cécifoot), le foot-fauteuil et le football adapté sont des disciplines pratiquées en France par de nombreux athlètes, tous amoureux du ballon rond. Certaines compétitions internationales ont été instaurées très récemment, tandis que d’autres existent depuis près d’un siècle (c’est le cas des Jeux Mondiaux pour sourds, ou Deaflympics, inaugurés en 1924).

     

     

    Foot pour SourdsFoot-Fauteuil

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cécifoot 

     

     

    En tout cas, même si sa popularité est encore au stade des balbutiements, le football handisport français, lui, ne nous déçoit pas. Alors profitons-en pour parler un peu plus de ces sportifs que les grands médias oublient trop souvent en mettant la lumière sur le cécifoot.

     

    Lorsque les aveugles jouent au foot…

     

    Le cécifoot, ou blind football, est une adaptation du football destinée aux déficients visuels. Déjà pratiqué au Brésil depuis les années 50, le cécifoot a fait son apparition en France en 1987 à Saint-Mandé dans le Val de Marne. La pratique de cette discipline a été officialisée par la Fédération Française Handisport en 1998, avec notamment la création d’une première équipe nationale.

    Aujourd’hui le Cécifoot français est représenté par deux équipes : l’équipe de France de catégorie B1 (aveugles) et l’équipe de France B2/B3 (malvoyants). Un centre technique basé à Bordeaux  accueille les joueurs de la sélection nationale. De nombreux stages de préparation y sont effectués pour que les Bleus jouent au plus haut niveau lors des grandes compétitions.

     

    Les règles du jeu en quelques mots

     

    Pour que les footballeurs aveugles puissent pleinement mettre leur sport en pratique, le règlement du cécifoot (pour la catégorie B1) comporte bien entendu des adaptations en adéquation avec leur handicap :

     

    -          L’espace de jeu est de la même taille qu’un terrain de handball, les dimensions des buts également. Les côtés du terrain sont délimités pas des barrières. La France a crée sa propre structure (gonflable) et l’utilise pour les compétitions nationales (Championnat et Coupe de France).

     

    -          Comme pour le football en salle, chaque équipe comprend cinq joueurs sur le terrain : quatre joueurs de champ aveugles (B1) et un gardien de but voyant. Hors du terrain, un guide se place derrière le but adverse et dirige ses coéquipiers en attaque. L’entraineur exerce aussi la fonction de guide, mais doit rester sur le côté du terrain.

     

    -          Le ballon est équipé d’un grelot à l’intérieur, afin que les joueurs aveugles puissent le situer.  Comme tout se joue à l’oreille, chacun doit obéir à une règle de signalement lorsqu’il se dirige vers l’adversaire et dire « Voy ! » (« j’arrive ! » en espagnol). Si un joueur ne se signale pas, il est pénalisé.

     

    Les Bleus Sans les Yeux

     

    En douze ans de travail, les cécifootballeurs français ont énormément progressé. La délégation tricolore s’est progressivement installée dans le peloton de tête des nations. C’est sa participation aux Jeux Paralympiques d’Athènes en 2004 qui lui a donné une envergure internationale.

     

    Lors de la 7ème édition des Championnats d’Europe, à Nantes en 2009, l’équipe de France B1 a obtenu l’or pour la première fois de son histoire, faisant chuter la Grande-Bretagne, et passant devant l’Espagne, qui avait remporté toutes les éditions précédentes. 

     

     

     

    De plus en plus performants, nos Bleus ont disputé en 2010 les Championnats du Monde cécifoot, qui se sont déroulés à Hereford (Grande-Bretagne) du 14 au 22 août.

    Pour l’occasion, le tirage au sort avait placé la France dans le groupe B, en compagnie des plus grandes équipes du monde, qui ne sont autres que celles qui sont montées sur le podium aux Jeux de Pékin (2008) : le Brésil, la Chine et l’Argentine.

    Conduite par le sélectionneur Toussaint Akpweh, la délégation tricolore a terminé à la 5ème place de cette compétition, après avoir réalisé un parcours plus que respectable et être passée tout près d’une qualification pour les demi-finales. Le Mondial d’Hereford a été remporté par le Brésil, devant l’Espagne et la Chine.

     

     

     

    Un palmarès déjà bien étoffé

     

    Jeux Paralympiques

    5ème en 2004 (Athènes)

     

    Championnats du monde

    5ème en 2006 (Buenos Aires)

    5ème en 2010 (Hereford)

     

    Championnats d’Europe

    Vice-champions en 2005 (Malaga)

    3ème en 2007 (Athènes)

    Champions d’Europe en 2009 (Nantes)

     

    L’effectif du Mondial 2010

     

    Joueurs :

    Frédéric VILLEROUX (Bordeaux)
     

    Abdérahim MAYA(Bordeaux)

    Charaf AIT TALEB (Saint-Mandé)

    Arnaud AYAX (Bordeaux)

    Martin BARON (Saint-Mandé)

    David LABARRE (Saint-Priest)

    Yvan WOUANDJIL KEPMEGNI(Paris)

    Gardiens :

    Jonathan GRANGIER (Bordeaux)
     

    Frédéric JANNAS (Saint-Priest)

     

    Entraineurs :

    Toussaint AKPWEH

    Charly SIMO
     

    Staff technique et médical : 

    Julien ZELELA

    Daniel MERIC

    Daniel MARTINS

    Jean-Emmanuel DECAILLET

    Philippe SOULA

    Communication :

    Tiphaine AUBERT

     

    La Coupe du Monde en images

     

    France vs Chine Brésil vs Angleterre Argentine vs Chine Colombie vs Japon Brésil vs France Brésil vs Espagne Angleterre vs Corée Angleterre vs Brésil France vs Colombie 

    Photos © Tiphaine Aubert

     

    La prochaine échéance internationale pour l’équipe de France sera l’Euro 2011. Les Bleus sans les yeux travaillent avec acharnement pour tenter de remporter un deuxième titre de Champions d’Europe, lequel serait sera évidemment un tremplin pour un accès direct aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012…

     

     

    Equipe de France

     

    Photo © Tiphaine Aubert


    Une chose est sure, même si sa popularité s’accroît, beaucoup de monde ignore encore l’existence de ce sport. Pourtant, et comme l’a souvent déclaré le Directeur Sportif Julien Zelela, lui-même pratiquant : « Les aveugles ont toujours pratiqué le football».

     

     

    Les Bleus sans les Yeux

    Photo © Tiphaine Aubert


    Remerciements :

    Merci à Monsieur DESGOUTTE pour cette opportunité de pouvoir informer !

    Merci à Vincent pour la vidéo sur l'Euro

    Merci à Albin, le caméraman

    Merci à Raph pour le montage spécial "Les Bleus sans les Yeux"

    Merci à toute la communauté cécifoot qui me permet, depuis 2 ans, d'apprécier le sport à sa juste valeur.

     

    Liens utiles :

    Le Mondial Cécifoot 2010, épisode par épisode :

    http://www.blind2010.com/

    http://sports.unadev.com/

     

    Toute l'actu du sport pour personnes handicapées :

    http://www.sportethandicaps.com/fr/

     

    La Fédération Française Handisport : http://www.handisport.org/index.php

     

     

     

     

     

     

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique